octobre 29, 2018

Votre satisfaction et votre fidélité nous sont sont importants…

EZ Pleasure s’assure de la satisfaction de notre clientèle. Nous sommes transparents et disponibles pour répondre aux interrogations de nos clients ou futurs clients… Voici un article publié dans « le nouvel OBS » – Nous coincions avec leurs conseils…
 
Concrètement, comment acheter ? La confiance entre vendeur et client, seul critère fiable
Savoir que la boutique travaille en transparence, se fournit auprès de grossistes fiables et ne vend pas n’importe quoi à n’importe quel prix, c’est finalement la seule garantie que peuvent avoir les client(e)s.
Sex toys
Comment obtenir ces informations et quels indices doivent alerter sur un manque de sérieux et de transparence (et donc vous faire fuir) ?
– Des réponses floues à des questions précises : une boutique dont le service client reste volontairement évasif est à fuir. On doit pouvoir vous répondre précisément, sans éluder vos questions : quelle marque, quelle norme, quel fabricant, composition, etc… Autant de renseignements qui doivent vous être fournis sans que l’on ne cherche à vous enfariner. Une hésitation n’est pas forcément mauvais signe : votre interlocuteur/trice peut ne pas avoir réponse à tout mais doit pouvoir vous trouver l’info demandée, même en vous faisant patienter quelques minutes. Mais au final, la réponse doit être claire.
– Des produits dont on ne peut identifier visuellement la marque sur le site : pas besoin que ce soit une marque mondialement reconnue, mais il faut pouvoir lire le nom de la marque. Un produit sans marque est mauvais signe.
– Un manque de disponibilité et de curiosité du vendeur en cas de retour de produit : si le produit ne vous convient pas, vous pourrez toujours le renvoyer. Mais une boutique qui se contente de vous garantir le remplacement du produit en cas de non-satisfaction n’est pas forcément sérieuse. Ce qui est un gage de sérieux et de fiabilité, c’est une boutique qui étudiera attentivement les motifs du retour et vous demandera des précisions. Non, ce n’est pas pour vous embêter qu’on vous demande ces infos, c’est pour pouvoir les faire remonter au grossiste/fabricant. Une boutique qui se fiche de votre retour et se contente de remplacer votre produit sans un mot, c’est une boutique qui n’est pas sérieuse.
– Une boutique qui ne prend aucune responsabilité : les douanes, le fabricant, l’alignement des planètes… À entendre certains vendeurs, tout dépend d’organismes sans aucun lien direct avec les produits vendus. Alors OUI, des contrôles externes peuvent être effectués mais un bon vendeur est un vendeur qui s’implique dans son business et prend volontairement une part active dans la chaîne de traçabilité et de responsabilité des produits qu’il met en vente.
– Une boutique qui en fait des tonnes en effets d’annonce mais devient très discrète une fois la vente effectuée : une fois le sex toy vendu, certaines boutiques disparaissent de vos écrans. Attention, je ne dis pas qu’il faut être submergé de newsletters et offres promotionnelles, mais en règle générale, la boutique qui travaille proprement reste volontairement en contact avec ses clients. Une mauvaise boutique va tenter de vendre beaucoup en faisant une marge maximale, avec une clientèle « qui tourne ». Une bonne boutique va mettre en œuvre les moyens nécessaire pour bien vendre et fidéliser sa clientèle : pour elle, vendre mieux ne signifie pas vendre plus. Donc même s’il est tentant de râler contre les démarchages excessifs, un juste milieu est souvent signe de fiabilité.
– Une boutique qui met tout et n’importe quoi en promo, à des tarifs excessivement bas : on peut effectivement trouver des sex toys sympas et pas trop chers. Et les bonnes boutiques savent proposer des réductions attractives. Mais une enseigne qui met en vente une grosse partie de son stock avec une réduction moyenne de 50%, sans aucune date de validité de la promotion, et de façon hasardeuse, ça sent mauvais… En gros, ça sent le produit cheap fabriqué en masse, importé en containers directement par le vendeur et balancé à la vente sans autres précautions. À fuir.
En conclusion, le business du sex toy reste flou et peu contrôlé. Pour éviter les mauvaises surprises et les produits dangereux, mieux vaut donc s’attacher à une enseigne de confiance, en attendant que la mise en œuvre de la règlementation soit plus rigoureuse. Souhaitons que ce soit pour bientôt.
 
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/2475-sex-toys-norme-ce-et-qualite-des-produits-l-impossible-controle.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram